Nouvelles recettes

Barber Foods rappelle plus de 1,7 million de livres de poulet cru congelé en raison d'une contamination par la salmonelle

Barber Foods rappelle plus de 1,7 million de livres de poulet cru congelé en raison d'une contamination par la salmonelle


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les plats de poulet farcis de Portland, Maine, sont contaminés par la salmonelle

itemMaster

Barber Foods rappelle tous ses produits, y compris le Cordon Bleu de Poulet Farci Pané.

Barber Foods a annoncé le 12 juillet qu'ils rappelaient plus de 1,7 million de livres de poulet cru congelé pouvant contenir des salmonelles, selon le Service de salubrité et d'inspection des aliments du ministère de l'Agriculture des États-Unis.

Un rappel du 2 juillet a affecté les variétés panées et crues de Barber Foods de leurs poitrines de poulet farcies, mais il a maintenant été étendu à tous les produits Barber Foods. Les produits de poulet infectés ont été produits entre le 17 février et le 20 mai de cette année.

Quatre patients du Minnesota et du Wisconsin sont tombés malades à la suite d'une intoxication alimentaire à la salmonelle, et deux autres cas ont été signalés depuis le premier rappel, provoquant le rappel élargi. Barber Foods a écrit sur son site Web : « Il est important que vous sachiez que nous travaillons en collaboration avec l'USDA pour modifier nos pratiques de production, y compris, mais sans s'y limiter, des niveaux supplémentaires d'analyse microbiologique et des procédures de contrôle supplémentaires pour réduire les salmonelles dans les deux et les produits de poitrine de poulet farcis crus sortants.

L'USDA a noté que tout le poulet non cuit doit être manipulé avec soin pour éviter la contamination croisée dans la cuisine et que toute la volaille crue doit être cuite jusqu'à ce qu'elle atteigne une température interne de 165 degrés F.


Rappel de plus de 1,7 million de livres de poulet congelé en raison de la peur de la salmonelle

Barber Foods, basée à Portland, dans le Maine, a rappelé plus de 1,7 million de livres de produits de poulet congelés et farcis en raison d'une possible contamination par Salmonella Enteritidis.

La salmonelle est l'une des causes les plus courantes de maladies d'origine alimentaire, et la consommation d'aliments contaminés par la bactérie peut entraîner des maladies et des symptômes indésirables tels que des crampes d'estomac, de la diarrhée et de la fièvre, qui apparaissent généralement 12 à 72 heures après l'exposition.

La maladie dure souvent de quatre jours à une semaine. Alors que la plupart des gens se rétablissent sans traitement, certaines personnes peuvent présenter une diarrhée plus grave qui nécessite une hospitalisation, les nourrissons, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli étant les plus vulnérables aux maladies graves.

Le Food Safety and Inspection Service (FSIS) du département américain de l'Agriculture a annoncé le rappel dimanche après qu'au moins six personnes dans le Minnesota et le Wisconsin soient tombées malades après avoir consommé les produits rappelés entre le 5 avril et le 23 juin.

Le FSIS a également été informé d'un groupe de cas de Salmonella Entertidis le 24 juin, et l'enquête a révélé que les produits à base de poulet de Barber Foods étaient liés à ce groupe de maladies.

Le rappel a été initialement annoncé le 2 juillet, mais n'a touché que 58 000 livres de produits à base de poulet produits entre le 29 janvier et le 23 avril de cette année. Le rappel a cependant été étendu dimanche après des informations faisant état de maladies supplémentaires. Deux autres patients ont été identifiés et le rappel inclut désormais tous les produits liés à la matière source contaminée.

Les produits rappelés portaient le numéro d'établissement « P-276 » à l'intérieur de la marque d'inspection de l'USDA et ont été expédiés à des points de vente au détail à travers le pays et le Canada.

« Le produit suivant peut faire l'objet d'un rappel », a déclaré le FSIS, « boîte en carton de 2 lb et de 4 oz contenant 6 morceaux de « poitrines de poulet farcies crues désossées panées et désossées de Barber Foods emballés individuellement » avec utilisation par /vente avant la date du 28 avril 2016, du 20 mai 2016 et du 21 juillet 2016 et numéro de code de lot 0950292102, 0950512101 ou 0951132202.

Le FSIS s'est dit préoccupé par le fait que certains produits se trouvent déjà dans les congélateurs des consommateurs et peuvent sembler cuits. L'agence a déclaré que même si les produits à base de poulet semblent cuits, ils sont crus et doivent être manipulés avec soin. Le FSIS a également fourni des directives dans son communiqué conseillant aux consommateurs de cuire du poulet cru et d'autres produits de volaille à 165 ° F.

Ceux qui ont acheté les produits rappelés sont priés de les jeter ou de les retourner pour un remboursement. Les consommateurs qui ont d'autres questions au sujet du rappel peuvent communiquer avec Barber Foods au (844) 564-5555.


Le rappel de Barber Foods sur les craintes de Salmonella atteint les magasins d'alimentation Giant

Giant Food Stores LLC a annoncé lundi avoir retiré de la vente certains produits de poulet farcis en raison du risque de contamination par Salmonella.

L'annonce fait suite à un rappel de Barber Foods, basé à Portland, dans le Maine.

Barber avait rappelé environ 1,7 million de livres de produits de poulet farcis crus et congelés en raison d'une contamination potentielle par Salmonella, selon le département américain de l'Agriculture.

Les produits à base de poulet ont été fabriqués entre le 17 février et le 20 mai. Barber a annoncé son rappel le 2 juillet et a depuis étendu les articles concernés.

Giant a déclaré qu'il avait été retiré de la vente :

  • Cordon bleu au poulet farci de barbier
  • Barber Farci Poulet Brocoli & Fromage
  • Barber Farci Poulet Kiev
  • Barber Farci Poulet Brocoli & Fromage
  • Cordon bleu au poulet farci de barbier
  • Poulet farci au brie de barbier

Giant a déclaré qu'il n'avait reçu aucun rapport de maladie lundi. L'USDA rapporte six patients au total dans le Minnesota et le Wisconsin.

Selon l'USDA : La consommation d'aliments contaminés par la salmonelle peut provoquer la salmonellose, l'une des maladies bactériennes d'origine alimentaire les plus courantes. Les symptômes les plus courants de la salmonellose sont la diarrhée, les crampes abdominales et la fièvre dans les 12 à 72 heures suivant l'exposition à l'organisme. La maladie dure généralement de quatre à sept jours. La plupart des gens se rétablissent sans traitement. Chez certaines personnes, cependant, la diarrhée peut être si grave que le patient doit être hospitalisé. Les personnes âgées, les nourrissons et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont plus susceptibles de développer une maladie grave. Les personnes préoccupées par une maladie doivent communiquer avec leur fournisseur de soins de santé.

Giant invite les clients qui ont acheté ces produits à jeter toute portion inutilisée et à apporter leur reçu d'achat à Giant pour un remboursement complet.


Plus d'un million de poitrines de poulet farcies de barbier rappelées

Environ 1,7 million de livres de poitrines de poulet farcies et congelées sont rappelées par Barber Foods en raison d'une possible contamination par la salmonelle.

Un premier rappel d'environ 58 000 livres de poitrines de poulet produites les 29 janvier, 20 février et 23 avril a été annoncé le 2 juillet après qu'une épidémie de cas de salmonelles ait été liée aux produits, selon le département américain de l'Agriculture's Food Safety and Inspection Le service a dit.

Depuis lors, deux autres cas de salmonelles liés aux poitrines de poulet ont été confirmés, ce qui a conduit à une extension du rappel pour inclure les produits fabriqués entre le 17 février et le 20 mai.

Le rappel est pour 2-lb. 125 grammes. boîtes en carton contenant 6 morceaux de « BARBER FOODS PREMIUM ENTREES BREADED-BONELESS RAW STUFFED CHICKEN BREASTS WITH RIB MEAT KIEV » avec une date limite de consommation/vente le 28 avril 2016, le 20 mai 2016 et le 21 juillet 2016, et Lot Numéro de code 0950292102, 0950512101 ou 0951132202.

Les produits rappelés portent le numéro d'établissement « P-276 » à l'intérieur de la marque d'inspection de l'USDA. Ces produits ont été expédiés dans des magasins aux États-Unis et au Canada.

Pour plus d'informations, contactez Barber Foods, basé à Portland, dans le Maine, au 1-844-564-5555.


2 millions de livres de produits de poulet rappelés après une épidémie de salmonelle dans le MN

Près de 2 millions de livres de produits à base de poulet sont rappelés après un lien entre les produits Aspen Foods et une épidémie de salmonelle au Minnesota.

Le département américain de l'Agriculture (USDA) a annoncé que la société basée à Chicago rappelait des produits de poulet congelés, crus, farcis et panés, craignant qu'ils ne soient contaminés par la salmonelle.

Il s'ensuit&# xA0deux épidémies de salmonelles au Minnesota qui ont été signalées par les responsables de la santé de l'État les 23 et 24 juin, dont l'une liée à un cordon bleu de poulet congelé fabriqué par Antioch Farms&# xA0&# x2013 une marque appartiennent à Aspen, qui est elle-même un division de la Koch Poultry Company.

Le service de sécurité alimentaire et d'inspection des aliments de l'USDA (FSIS) a déclaré que trois personnes du Minnesota avaient été victimes d'une intoxication à la salmonelle entre le 9 mai et le 8 juin.

Les habitants du Minnesota sont maintenant invités à vérifier leur congélateur pour voir s'ils ont l'un des articles rappelés, qui ont été produits entre le 15 avril et le 10 juillet et ont « meilleur si utilisé avant les dates » entre le 14 juillet 2016 et le 10 octobre 2016.

Ils ont également le numéro d'établissement "P-1358" à l'intérieur de la marque d'inspection USDA&aposs.

Vous pouvez trouver une liste complète des produits rappelés ici, mais les marques concernées incluent :

  • Acclamer
  • Fermes d'Antioche
  • Fermes Buckley
  • Signature Centrella
  • Châtaigneraies
  • Favoris de la famille
  • Kirkwood
  • Aliments de Koch
  • Jour du marché
  • Cravers de four
  • Rose
  • Ferme des boutons de rose
  • Roundy’s
  • Cuisines Safeway
  • Schwan’s
  • Shaner’s
  • spartiate
  • Sysco

L'autre éclosion de salmonelles au Minnesota, qui a également touché certaines personnes dans le Wisconsin, a été causée par des produits à base de poulet fabriqués par Barber Foods.

Plus tôt cette semaine, un rappel de ces produits a été élargi pour inclure environ 1,7 million de livres de produits de poulet crus surgelés Barber Foods.

Les responsables de la santé ont déclaré qu'il était possible que certaines personnes aient mangé de la viande contaminée parce qu'elles n'avaient pas réalisé que les produits de poulet préparés étaient en fait crus sous la panure et devaient être cuits jusqu'à ce qu'ils atteignent une température de 165 degrés Fahrenheit au centre &# x2013 la température à laquelle les bactéries dans le poulet est tué.

Les Centers for Disease Control affirment que la salmonelle provoque environ 1 million de maladies aux États-Unis chaque année et environ 380 décès.

Les symptômes typiques comprennent la diarrhée, la fièvre et les crampes abdominales entre 12 et 72 heures après l'infection, la maladie durant généralement de quatre à sept jours.


Rappel de poulet congelé émis pour 1,7 million de livres de Cordon Bleu, Kiev, autres poulets farcis

À la suite d'un nombre croissant de cas confirmés d'intoxication alimentaire, un récent rappel de poulet congelé a été étendu pour inclure plus de 1,7 million de livres de produits de poulet farcis Barber Foods, qui pourraient potentiellement être contaminés par la salmonelle.

L'extension du rappel des produits de poulet farcis et congelés de Barber Foods a été annoncée par le Service d'inspection de la sécurité alimentaire des États-Unis (FSIS) le 12 juillet, à la suite de deux nouveaux rapports impliquant des consommateurs qui sont tombés malades avec des infections à la salmonelle après avoir mangé l'un des divers produits à base de poulet. A ce jour, l'agence a recensé au moins 6 cas de salmonelles parmi les individus qui ont mangé le poulet congelé.

Le rappel initial a été annoncé le 2 juillet et comprenait 58 000 livres de 2 livres 4 onces. boîtes en carton contenant 6 morceaux emballés individuellement de « Poitrines de poulet farcies crues désossées panées et désossées de Barber Foods Premium Entrees avec de la viande de côtes à la Kiev » avec la date de péremption/vente du 28 avril 2016, du 20 mai 2016 et du 21 juillet 2016. Ces produits ont été vendus exclusivement aux magasins de détail Sam's Club de l'Illinois, du Minnesota et du Wisconsin.

Le FSIS a été informé d'un groupe d'intoxications alimentaires à la salmonelle le 24 juin et, grâce à des preuves épidémiologiques et à des enquêtes de retraçage des plages de dates d'apparition de la maladie, a pu déterminer les produits de poulet farcis crus de Barber Foods comme la source contaminée d'origine, ce qui a déclenché le rappel.

Après avoir reçu deux autres rapports de maladie depuis le rappel initial du 2 juillet, le fabricant a décidé d'élargir la portée du rappel à tous les produits associés à la matière source contaminée.

Salmonella Enteritidis est un sérotype courant de salmonelle et est l'une des principales infections d'intoxication alimentaire aux États-Unis. Une personne infectée par Salmonella Enteritidis aura généralement de la fièvre, des crampes abdominales et une diarrhée commençant 12 à 72 heures après avoir consommé un aliment ou une boisson contaminée.

La maladie dure généralement de quatre à sept jours et la plupart des patients peuvent se remettre de l'infection sans traitement antibiotique. Cependant, les personnes âgées, les nourrissons et les personnes dont le système immunitaire est affaibli peuvent avoir des maladies plus graves, en particulier si l'infection se propage des intestins à la circulation sanguine, ce qui peut entraîner la mort si elle n'est pas traitée rapidement avec des antibiotiques.

L'extension du rappel comprend désormais 1 707 494 livres de produits Barber Foods, Meijer et SYSCO au poulet congelé, farci et cru Cordon Blue, Chicken Tenders, Chicken Kiev et Chicken Brocoli Cheese produits entre le 17 février 2015 et le 20 mai 2015. Le rappel est n'est plus limité à l'Illinois, au Minnesota et au Wisconsin et a désormais un impact sur tous les supermarchés et détaillants aux États-Unis. 0950292102, 0950512101 ou 0951132202 et le numéro d'établissement « P-276 » à l'intérieur de la marque d'inspection USDA.

Pour une liste complète des noms de produits rappelés, des tailles d'emballage et des numéros de code de boîtier, veuillez consulter l'annonce de rappel de l'USDA (liée ci-dessus).

Le FSIS et Barber Foods ont annoncé que même si les consommateurs n'ont peut-être pas mangé les produits rappelés, ils craignent que certains se trouvent encore dans les congélateurs des consommateurs. Les produits à base de poulet peuvent sembler cuits en raison des couleurs foncées, mais ne sont en fait pas cuits et doivent être manipulés avec soin pour éviter la contamination croisée et cuits à au moins 165 degrés F.

Le FSIS recommande de toujours se laver les mains à l'eau tiède et au savon lors de la manipulation de viandes et de volailles crues et de ne jamais utiliser les mêmes planches à découper, plats et ustensiles pour différents produits sans les avoir préalablement lavés afin d'éviter toute contamination croisée. L'agence indique également que l'utilisation de la couleur pour indiquer si une viande ou une volaille est suffisamment cuite n'est pas fiable et qu'un thermomètre doit toujours être utilisé pour vérifier les températures internes au cœur afin de s'assurer que toutes les bactéries nocives ont été tuées.


Rappel de 1,7 million de livres de produits de poulet congelés en raison d'une possible contamination par Salmonella

WASHINGTON – Barber Foods rappelle plus de 1,7 million de livres de produits de poulet farcis surgelés, car ils pourraient être contaminés par la salmonelle, selon le département américain de l'Agriculture.

Au moins six personnes dans le Minnesota et le Wisconsin sont tombées malades après avoir mangé les produits rappelés entre avril et fin juin, selon le Food Safety and Inspection Service de l'USDA. Le rappel a été initialement annoncé le 2 juillet et comprenait 58 000 livres de produits à base de poulet, mais il a été étendu dimanche après que d'autres maladies aient été signalées.

Le rappel comprend du poulet congelé, farci et cru emballé dans six emballages individuels par boîte. Les variétés comprennent le poulet cordon bleu, les filets de poulet, le poulet à la Kiev et le poulet au brocoli et au fromage. Voici une liste complète des produits visés par le rappel.

Les produits ont été fabriqués entre le 17 février et le 20 mai et ont été vendus dans des supermarchés à travers les États-Unis.

Les emballages inclus dans le rappel ont une date de péremption du 28 avril 2016, du 20 mai 2016 ou du 21 juillet 2016, et un numéro de code de lot 0950292102, 0950512101 ou 0951132202. Ils sont également marqués de l'établissement numéro « P-276 » à l'intérieur de la marque d'inspection de l'USDA.


Barber Foods rappelle des poitrines de poulet farcies

13 juillet 2015 - Barber Foods rappelle environ 1,7 million de livres de poitrines de poulet crues farcies et congelées en raison d'une possible contamination par la salmonelle.

Un premier rappel d'environ 58 000 livres de poitrines de poulet produites les 29 janvier, 20 février et 23 avril a été annoncé le 2 juillet après qu'une épidémie de cas de salmonelles ait été liée aux produits, a déclaré le service de sécurité et d'inspection des aliments du département américain de l'Agriculture. mentionné.

Depuis lors, deux autres cas de salmonelles liés aux poitrines de poulet ont été confirmés, ce qui a conduit à étendre le rappel aux produits fabriqués entre le 17 février et le 20 mai.

Le rappel est pour 2-lb. 125 grammes. boîtes en carton contenant 6 morceaux de « BARBER FOODS PREMIUM ENTREES BREADED-BONELESS RAW STUFFED CHICKEN BREASTS WITH RIB MEAT KIEV » avec date de péremption/vente avant le 28 avril 2016, 20 mai 2016 et 21 juillet 2016, et Lot Numéro de code 0950292102, 0950512101 ou 0951132202.

Les produits rappelés portent le numéro d'établissement « P-276 » à l'intérieur de la marque d'inspection de l'USDA. Ces produits ont été expédiés dans des magasins aux États-Unis et au Canada.

Pour plus d'informations, contactez Barber Foods, basé à Portland, dans le Maine, au 1-844-564-5555.


La volaille

La volaille est définie comme la volaille domestiquée, comme les poulets, les dindes, les oies et les canards, principalement élevés pour la production de viande et d'œufs. Les États-Unis sont le plus grand producteur de volaille au monde, produisant environ 64 milliards de livres de viande de volaille chaque année, et sont le deuxième exportateur de viande de volaille derrière le Brésil. Les États-Unis ont des niveaux d'importation de volaille comparativement bas, évalués à environ 200 millions de dollars chaque année. En comparaison, la production de volaille à l'échelle nationale en 2018 était évaluée à plus de 35 milliards de dollars

L'industrie de la volaille est aujourd'hui intégrée verticalement, ce qui signifie que plusieurs étapes de production ont été combinées afin que la production soit aussi efficace que possible. Par la suite, moins d'heures de travail, d'aliments, de périodes de croissance, d'espace et d'équipement sont nécessaires pour produire un poulet de chair de marché. Cette organisation axée sur l'efficacité a permis à l'industrie avicole de devenir l'une des plus importantes du secteur agricole. Au milieu des années 1900, les meuneries, les couvoirs, les fermes et la transformation étaient chacun des processus distincts pendant la production de poulet. L'intégration de ces étapes de production a commencé dans les années 1950 et était une pratique courante dans les années 1960, permettant des progrès dans les technologies biologiques et de production pour améliorer l'efficacité de la production de poulets de chair. Alors que l'industrie continuait de croître, la consommation de poulet a dépassé la consommation de porc en 1985 et la consommation de bœuf en 1992. En 1998, l'USDA a amélioré les normes de sécurité alimentaire dans les abattoirs en exigeant que le programme d'analyse des risques et de maîtrise des points critiques soit adopté dans toutes les installations avicoles.

Épidémies d'origine alimentaire

Au cours de la dernière décennie, il y a eu de nombreuses épidémies d'origine alimentaire associées à la fois aux produits avicoles et à la volaille vivante, comme les poulets de basse-cour. Ces foyers locaux et multi-états associés à la volaille ont été largement attribués à une contamination par une ou plusieurs souches de Salmonelle. La salmonellose se caractérise par de la diarrhée, de la fièvre, des crampes d'estomac et une déshydratation.

2011 Éclosion de Salmonelle Heidelberg – Dinde hachée

Plus tard en 2011, une épidémie multi-états de Salmonelle Des infections à Heidelberg ont été signalées dans 34 États. Au total, 136 personnes ont été infectées par la souche épidémique, ce qui a entraîné 37 hospitalisations et un décès signalé. L'enquête sur l'éclosion a indiqué que la dinde hachée était la source probable de l'éclosion, où plus de la moitié des personnes malades interrogées ont déclaré avoir consommé de la dinde hachée. Des échantillons de souche ont révélé que la souche était multirésistante à plusieurs antibiotiques courants et ont associé la souche à un échantillon de détail de Cargill Meat Solutions Corporation, un grand fabricant de produits à base de dinde. À la suite d'une alerte de santé publique de l'USDA concernant les produits de dinde hachée congelés et frais, Cargill a rappelé environ 36 millions de livres de produits de dinde qui risquaient d'être contaminés par Salmonelle Heidelberg.

2011 Éclosion de Salmonelle Heidelberg – Foie de poulet grillé casher

D'avril à novembre 2011, les foies de poulet grillés casher ont été associés à une épidémie multi-états de Salmonelle Infections à Heidelberg, avec des cas à New York, New Jersey, Pennsylvanie, Maryland, Ohio et Minnesota. Dans ces six États, 190 personnes au total ont été infectées, avec 20 hospitalisations et aucun décès signalé. Une enquête épidémiologique a permis de retracer les infections à la consommation de foie de poulet grillé casher de la Schreiber Processing Corporation. Notamment, les produits de foie de poulet semblent emballés comme prêts à manger, alors qu'ils ne sont vraiment que partiellement cuits et nécessitent une cuisson supplémentaire avant d'être consommés. Schreiber Processing Corporation a par la suite rappelé ses produits de foie de poulet grillé casher.

2013 Éclosion de Salmonelle Heidelberg – Poulet Foster Farms

Entre mars 2013 et juillet 2014, 634 personnes de 29 États ont été infectées par différentes souches de Salmonelle Heidelberg. Bien qu'aucun décès n'ait été signalé, environ 38 % des personnes infectées ont été hospitalisées et 15 % des personnes malades ont développé des infections du sang. Suscitant une inquiétude supplémentaire, 65% des isolats étaient résistants aux médicaments, résistants à un ou plusieurs antibiotiques. Après une enquête approfondie, il a été déterminé que la source était des emballages de vente au détail de poulet produits par la marque Foster Farms. Une enquête plus approfondie dans les installations de production de Foster Farms a révélé plusieurs souches de Salmonelle Heidelberg dans trois installations distinctes en Californie en réponse à ces conclusions, Foster Farms a mis en œuvre des changements dans ses pratiques d'abattage et de transformation en tant que mesures correctives dans ses établissements. Depuis ces interventions, ces installations de Foster Farms ont réduit la prévalence de Salmonelle à moins de 5%.

2014 Éclosion de Salmonelle Heidelberg – Poulet Tyson Foods

Une autre flambée de Salmonelle Heidelberg s'est produit à la fin de 2013 et au début de 2014. Neuf personnes ont été infectées, toutes étaient détenues dans un établissement correctionnel. Il a été déterminé que la source était du poulet séparé mécaniquement produit par Tyson Foods. Le 10 janvier 2014, un rappel a été lancé pour 33 840 livres de produits qui pourraient avoir été contaminés. Les produits rappelés n'ont jamais été disponibles à l'achat dans les magasins de détail.

2015 Quatre épidémies de Salmonelle Infections – Volaille de basse-cour

Début 2015, quatre foyers de Salmonelle des infections se sont produites dans 43 États, toutes liées à un contact avec des volailles vivantes. Entre les quatre épidémies, 252 personnes ont été infectées et 63 hospitalisations ont eu lieu. Des entretiens avec des personnes malades ont révélé que beaucoup avaient été en contact avec des volailles vivantes au cours de la semaine précédant la maladie, dont beaucoup ont déclaré avoir acheté de la volaille vivante dans des magasins d'alimentation, des coopératives et des couvoirs. Plusieurs souches épidémiques ont été identifiées pour ces éclosions, notamment Salmonelle Enteritidis, Salmonelle Hadar, Salmonelle Indiana, et Salmonelle Munich. Aucune source unique de foyers n'a été identifiée. Les propriétaires de troupeaux de basse-cour et les magasins vendant de la volaille vivante doivent être conscients du risque d'acquérir Salmonelle ou d'autres agents pathogènes de leur volaille.

2015 Éclosion de Salmonelle Enteritidis – Barber Foods Entrées de poulet

Deux foyers distincts Salmonelle Enteritidis est apparu dans des entrées de poulet crues et congelées en juillet 2015. Au total, 15 personnes ont été infectées par cette épidémie dans les régions du Midwest et du nord-est des États-Unis, entraînant 4 hospitalisations. L'enquête sur l'épidémie a indiqué que les sources étaient probablement des produits de poulet crus, congelés, farcis et panés de Barber Foods. D'autres tests de résistance aux antibiotiques ont révélé la souche épidémique de Salmonelle Enteritidis est résistant à la fois à l'ampicilline et à la tétracycline. Par conséquent, un rappel a été émis pour 1,7 million de livres d'articles surgelés de Barber Foods.

2015 Éclosion de Salmonelle Enteritidis – Entrées de poulet Aspen Foods

Une deuxième épidémie de Salmonelle L'entéridite était également liée aux entrées de poulet crues et congelées en juillet 2015, mais n'est pas associée à l'épidémie de Barber Foods. Cinq personnes au Minnesota ont été infectées par Salmonelle Entéridite, dont deux ont été hospitalisés. Les entrées de poulet crues et congelées d'Aspen Foods ont été identifiées comme la source de l'épidémie, ce qui a conduit Aspen Foods à rappeler 1,9 million de livres de produits qui pourraient avoir été contaminés. Alors que les deux épidémies sont terminées, les consommateurs doivent être informés de la durée de conservation plus longue des produits surgelés et de vérifier leurs congélateurs pour les produits rappelés.

2018 Éclosion de Salmonelle Typhimurium – Salade De Poulet

En janvier 2018, une épidémie multiétatique de Salmonelle Typhimurium a touché huit États et un total de 265 personnes. Ces cas se sont répandus dans le Midwest et ont entraîné 94 hospitalisations et un décès signalé. Les preuves et le retraçage de la souche épidémique ont identifié un produit de salade de poulet de la société Triple T Specialty Meats, Inc. étaient la source de contamination. Généralement vendu dans les épiceries Fareway, la chaîne a déclaré que toutes les ventes du produit devaient s'arrêter dans leurs magasins. Triple T Specialty Meat, Inc a par la suite rappelé tous les produits de salade de poulet

2018 Éclosion de Salmonelle Infantis – Poulet

Sur une période d'un an allant de janvier 2018 à janvier 2019, 129 personnes ont été infectées par une souche de Salmonelle Infantis dans 32 états. Sur les 129 personnes malades, 25 ont signalé une hospitalisation et un décès a été signalé. Des entretiens avec des personnes malades ont révélé qu'une majorité avait consommé divers types et marques de poulet avant de tomber malade. De plus, certaines personnes ont déclaré avoir été en contact avec des poulets vivants et des aliments pour animaux de compagnie à base de poulet. Une enquête plus approfondie a conduit à échantillonner des poulets dans 76 installations d'abattage et de transformation différentes, où la souche épidémique a été associée aux échantillons collectés. Ensemble, ces données ont confirmé que les produits de poulet vivants et crus étaient la source de l'éclosion, mais aucun fournisseur n'a été identifié.

2019 Éclosion de Salmonelle Lecture – Dinde hachée

Entre novembre 2017 et avril 2019, 358 personnes ont été infectées par la souche épidémique Salmonelle En train de lire. Cette épidémie dans plusieurs États s'est propagée dans 42 États, entraînant un total de 133 hospitalisations et un décès signalé. L'enquête sur l'épidémie a révélé au cours d'entretiens que 65% des personnes malades ont déclaré avoir mangé ou préparé des produits de dinde crue avant de tomber malades, tandis que certaines ont également déclaré avoir manipulé des aliments pour animaux de compagnie de dinde hachée crue et travaillé dans des installations d'élevage de dindes. Échantillons provenant des maisons de personnes malades appariés Salmonelle souches de dinde Jennie-O et d'aliments en conserve pour animaux de compagnie à la souche épidémique. Une enquête plus approfondie a lié le foyer à un total de 24 abattoirs et installations de transformation. En réponse à l'épidémie, Jennie-O a rappelé des produits de dinde hachée, Raws for Paws et Woody's Pet Food Deli ont rappelé des aliments de dinde crue pour animaux de compagnie.

Production

Il existe trois phases de production associées à la volaille : les troupeaux reproducteurs, les poules pondeuses et les poulets de chair, les dindes et les canards.

Le poulet vendu dans les établissements de vente au détail provient d'exploitations commerciales de poulet et de dinde. Les poulets à griller font référence aux oiseaux élevés pour la viande, qui sont principalement produits dans le sud et le sud-est des États-Unis. Dans tout le pays, il existe environ 25 000 fermes sous contrat qui sont responsables de 95 % de la production de poulets à griller. Les États-Unis sont le plus grand producteur de poulets de chair et le deuxième exportateur de poulets de chair. Les dindes sont produites près de la ceinture de maïs et en Caroline du Nord. La production de dinde aux États-Unis dépasse celle d'autres pays et les États-Unis ne sont que deuxième derrière Israël pour la consommation de dinde par habitant.

Poulets de chair

Aux États-Unis, la plupart de la production de poulets de chair est sous contrat avec un transformateur de poulets de chair qui est chargé de fournir les poussins, les aliments et les fournitures vétérinaires au producteur d'une ferme de grossissement. Le producteur entretient des logements pour les poulets de chair, y compris des systèmes de chauffage, de refroidissement, d'alimentation et d'abreuvement, en plus de fournir la main-d'œuvre pour élever les oiseaux. Toute la maison est chauffée à l'aide d'unités de couveuse, chacune entourée d'anneaux. Les oiseaux sont placés dans les anneaux de couveuse et introduits dans les unités d'abreuvement et d'alimentation lorsqu'ils arrivent à la maison de croissance. Ils seront généralement conservés dans une partie séparée et plus petite de la maison jusqu'à ce qu'ils soient assez vieux pour avoir accès au reste de la grange. Lorsque les poulets de chair ont atteint une taille prédéterminée selon le marché cible, qui est souvent âgé de moins de 13 semaines, le transformateur planifie le transport des volailles de la ferme à l'usine de transformation. Les mâles et les femelles peuvent être séparés pendant le processus de croissance pour assurer une plus grande uniformité chez les oiseaux matures et une alimentation adéquate des mâles et des femelles. Les poulets de chair sont généralement élevés dans des bâtiments fermés avec un système de cage métallique ou de plancher à fentes pour l'alimentation et l'abreuvement, ce qui contribue à l'efficacité. Étant donné que les oiseaux sont aidés à proximité et peuvent varier en âge, la transmission de maladies est un problème lors de l'élevage de poulets de chair en raison des limites des installations de nettoyage et de désinfection.

Dindes

L'élevage de dindes pour la production de viande commence de la même manière. Les anneaux de couveuse sont utilisés de la même manière pour garder les jeunes dindons, appelés dindonneaux, à proximité de leur source de chaleur, de nourriture et d'eau. Les dindonneaux sont souvent triés par sexe dans les écloseries et élevés séparément en plus d'avoir le bec taillé pour éviter les blessures chez les oiseaux. Les dindes peuvent vivre dans 3 étables différentes avant d'être transformées à la ferme d'engraissement. Les étables séparées pour différents âges permettent de produire plus d'oiseaux sur des périodes de temps plus courtes. Pendant les 5 à 6 premières semaines, les dindonneaux sont généralement dans une étable de couvaison avec environ 1 pied carré d'espace par dindonneau. Après cela, ils peuvent être déplacés dans une grange intermédiaire ou une grange de finition/grossissement avec environ trois à cinq pieds carrés d'espace par oiseau. Les dindes sont envoyées sur le marché entre 15 et 25 semaines d'âge, où elles seront transportées une fois vers une usine de transformation au poids souhaité d'environ 40 lb.

Canards

La production commerciale de canard est généralement classée comme un logement en confinement total ou semi-confiné en fonction de l'accès à l'extérieur. Les canards atteignent leur poids de marché adulte en 6 à 7 semaines. Vers l'âge de 4 semaines, les canards sont déplacés d'une couveuse à l'extérieur ou à une autre étable confinée. À l'âge de 4 semaines, ils ont besoin d'au moins un pied carré d'espace par oiseau. S'ils sont confinés jusqu'à ce qu'ils soient envoyés au marché, chaque oiseau doit disposer d'au moins 2 pieds carrés d'espace au sol après 4 semaines, où le surpeuplement peut nuire à la croissance et à la santé des canards. De plus, des systèmes de ventilation et de chauffage sont nécessaires pour les grands troupeaux afin d'éliminer l'humidité et la chaleur supplémentaires produites par les canards, ce qui permet une protection contre les maladies liées à la chaleur et la croissance des maladies.

Étiquetage

Les produits de l'élevage comme la viande peuvent avoir des étiquettes qui sont volontairement appliquées par le producteur. Ces étiquettes doivent être véridiques et ne doivent pas être de nature trompeuse. Par conséquent, les allégations sont vérifiées par le Food Safety Inspection Service (FSIS) de l'USDA. Vous trouverez ci-dessous les définitions de l'élevage en plein air et sans cage selon l'USDA :

  • En libre parcours. Cette étiquette indique que le troupeau a reçu un abri dans un bâtiment, une pièce ou une zone avec un accès illimité à la nourriture, à l'eau douce et un accès continu à l'extérieur pendant son cycle de production. L'espace extérieur peut être clôturé ou non et/ou recouvert d'un matériau semblable à un filet. Ce label est réglementé par l'USDA.
  • Sans cage. Cette étiquette indique que le troupeau a pu se déplacer librement dans un bâtiment, une pièce ou un espace clos avec un accès illimité à la nourriture et à l'eau douce pendant son cycle de production.
  • Naturel: Cette étiquette indique que le produit ne contient aucun ingrédient artificiel ou couleur ajoutée et est peu transformé.
  • Biologique: Organic labelling requirements for poultry require that land for pasturing poultry and feed crops are qualified as organic crops and pasture. Poultry must be raised under continuous organic management beginning no later than the second day of life. Living conditions must provide continuous access to the outdoors, shelter, fresh air, and sunlight year round.

Additional Production Information

  • All poultry must be inspected by a USDA inspector to ensure it is wholesome and free of defect, grading is voluntary and is also done by the USDA (no broken bones, bruises, feathers, or discolorations)
  • “Fresh” poultry is defined as product that has never been held below 26°F.
  • Raw poultry which has been held at 0°F or below must be labeled frozen or previously frozen
  • Dating is not required by federal regulations however, many, if not all, stores and processors use it to decrease likelihood of foodborne illness and to maintain quality.
  • No hormones are used in the production of poultry. Antibiotics can be used to prevent disease, but there must be withdrawal time so that the meat is free of antibiotics before consumption
  • Additives are not allowed in poultry unless it has been processed, and they must be indicated in the ingredients.

Backyard Poultry

Backyard flocks have become more common in recent years and the risk of Salmonelle infections are of concern when in direct contact with live poultry. In order to avoid infections from Salmonelle or other pathogens, it is important to wash hands thoroughly with soap and water immediately after coming into contact with birds or their surroundings. It is also imperative to keep an eye on children, especially those younger than 5 years of age when around live poultry. Children, the elderly, and people with weakened immune systems should never handle poultry to avoid the risk of infection. Common pathogens associated with backyard poultry include avian influenza (bird flu), Campylobacter, Escherichia coli, et Salmonelle.

Food Safety

Pathogens of Concern

Salmonella enteritidis
Staphylococcus aureus
Campylobacter jejuni
Listeria monocytogenes
Escherichia coli

There are many potential routes of contamination when dealing with poultry. It is important to avoid cross contamination because improper handling is the leading cause of foodborne illness in poultry. Avoiding cross contamination includes washing cutting boards, knives, and other cutting surfaces as well as keeping other foods separate from these utensils. It is crucial to wash hands frequently when handling poultry and keep raw and cooked foods separate.

Proper thawing techniques are important to minimize time in the “Danger Zone”, the range of temperatures which are optimal periods for bacterial growth between 40°F and 140°F. The correct methods to thaw poultry include: in the refrigerator, in cold water, or in the microwave. Each of these methods minimize the amount of time the product is in the “Danger Zone” temperature range, where bacterial growth is highest. Poultry must be stored at or below 40°F and should not be washed prior to preparing.

Inadequate cooking is the second most reported factor contributing to poultry-associated outbreaks. When cooking, poultry must be heated to an internal temperature of 165°F using a meat thermometer to verify the proper temperature and ensure pathogens are killed. In addition, stuffing in the cavity of the bird needs to be heated to 165°F to ensure proper food safety.

Consommation

Chicken is the most commonly consumed meat in the U.S., ahead of both beef and pork. The per capita consumption of poultry was approximately 112 pounds in 2018, most of which from chicken products. Over the past 60 years, chicken consumption has been steadily rising to pass the average consumption of pork in the 1980s and beef in the 1990s. The U.S. per capita consumption of chicken is now only second to Israel. Similarly, Israel has the leading per capita consumption of turkey ahead of the United States.

The main consumed portions of poultry are the breast, leg, and wing. The breast and wings are primarily made up of white meat whereas the leg typically contains dark meat.

Chicken is prepared in a variety of ways throughout the United States. It is commonly baked, roasted, grilled, and fried, as well as added to dishes such as stews, soups, salads, pasta, curries, and stir-fries. The fast food industry uses chicken in many products, including as chicken nuggets, chicken sandwiches, and chicken wings. Together, chicken found ubiquitously throughout the food industry, sold in both unprepared and raw forms in addition to fully cooked forms and in products.

Turkey, though consumed less than chicken, is still a popular option among U.S. consumers. The most common ways turkey is consumed are in its whole form, as deli slices, as ground turkey, and in turkey bacon. Turkey products such as ground turkey or turkey bacon are often used as a healthier alternative to their higher fat meat counterparts, ground beef and pork bacon. Turkey holds cultural importance in the U.S. as a staple item in a traditional Thanksgiving dinner, where a frozen turkey is typically roasted and stuffed.

A whole turkey roasting in the oven.

Nutrition

Poultry is a high protein food with less cholesterol than red meat. It is a source of complete protein, meaning that it contains all nine essential amino acids in adequate amounts for maintenance and growth. Subsequently, poultry meat is considered a high-quality source of protein due to its favorable amino acid profile and high protein digestibility. Fat content in poultry varies greatly depending on the presence of skin dark meat has a higher amount of fat than white meat. Depending on the cut, the fat content can range from 1% in lean cuts to up to 15% in dark meat. Aside from cut, the fat composition of poultry can vary based on production method. Comparisons organic and conventional chicken nutrient profiles suggest that organically raised chicken tend have lower saturated and monounsaturated fat content along with higher polyunsaturated fat contnt when compared to conventionally raised chicken. Other than fat composition, no other significant differences in nutrient profile have been shown between conventional and organic poultry.

While poultry contains many essential micronutrients, it does also have lower iron content than red meats. Poultry is a valuable source of selenium, phosphorus, and the B vitamins: thiamine, riboflavin, niacin, B6, and B12. While poultry is not naturally a significant source of sodium, processing can drastically increase the sodium content of poultry products, such as in deli meats. Like most animal-derived foods, poultry does not contain significant amount of carbohydrate or dietary fiber.


Salmonella Outbreak Prompts Massive Barber Foods And No Name Stuffed Chicken Products Recall In U.S. And Canada

The recent Salmonella outbreak in the United States has prompted a massive recall on the stuffed chicken products available in the market. Among the companies affected were Barber Foods and No Name brands, which are both distributed in the U.S. and Canada.

Due to possible Salmonella contamination, the U.S. Department of Agriculture Food Safety and Inspection Service (USDA) announced the recall of Barber Foods stuffed chicken products on Monday. As per CBS New York, the recall was incited after six people, who ate the products between April and late June, got sick in Wisconsin and Minnesota.

The Salmonella outbreak-prompted recall was an addition to the limited recall on July 2, where almost 58,000 pounds of frozen and raw chicken products were pulled out from the market after more cases of illnesses emerged. Portland Press Herald revealed USDA categorized the recall as "Class I," which is the most serious type with a rational possibility that eating food would cause serious health problems.

The Stop & Shop grocery chain has also pulled out a variety of stuffed chicken products from its store due to the Salmonella outbreak, according to Bethel Patch.

More than 1.7 million pounds of stuffed chicken products were recalled by Portland-based stuffed chicken products manufacturer, Barber Foods. The recall came after the U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC) warned that chickens and other poultry can spread Salmonella.

Salmonella infection is commonly acquired from eating or handling food infected with the Salmonella bacteria. However, RT.com has learned that many cases of the major Salmonella outbreak in America, which infected at least 181 people in 40 states, were related to getting too friendly with live poultry, as said by the CDC.

Meanwhile, the Canadian Food Inspection Agency has advised the consumers that No Name brands are also recalling their stuffed chicken products in the market. Due to the ongoing U.S. Salmonella outbreak, the agency warned the shoppers not to consume the recalled products. Distributors, retailers and food service establishments, on the other hand, should not sell or use any of the foodstuffs.

Every year, Salmonella causes 1.2 million illnesses and 450 deaths in the U.S. It is also one of the most generally known food-borne illnesses that can cause diarrhea, cramping and fever.

For a complete list of the recalled products, check out Barber Foods, USDA and the Canadian Food Inspection Agency's websites.


Voir la vidéo: Covid-19: le Japon suspend 1,6 million de doses de Moderna pour anomalie (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Avital

    It is simply amazing :)

  2. Zoloshicage

    Incroyable. Cela semble impossible.

  3. Leopoldo

    Il me semble que la phrase brillante

  4. Izz Al Din

    le même urbanesi quelque chose

  5. Udall

    Excellente idée et c'est dûment

  6. Myrna

    super

  7. Karcsi

    Tu ressembles à un expert)))

  8. Sagal

    Je joins. Tout ce qui précède est vrai. Discutons de cette question.



Écrire un message